Imprimer en 3d dans le ciel

Dans le ciel ?

C’est en tout cas le pari un peu fou d’une entreprise chinoise DediBot présenté à la TCT Asia 2018 qui s’est déroulé du 1er au 3 mars 2018. Il s’agit de la toute première imprimante 3D volante au monde qui est capable de voler tout en effectuant des impressions de structures.

C’est une innovation majeur on peut imaginer pour le futur des centaines de petits drone comme celui-ci qui iraient construire les buildings de demain (un peu à la manière d’un minecraft).

 

Ce serait fini que les humains risquent leur vie pour aller construire les murs de ces bâtiments, les robots s’en chargeront pour nous, ce qui nous permettra de nous concentrer sur des tâches plus enrichissantes.

Et la batterie ?

C’est la que le problème se pose car actuellement ce petit drone ne peut pas voler très longtemps du fait de la batterie mais hormis ça il n’a aucune contrainte physique supplémentaire.

En tout cas, j’espère qu’ils ont prévu l’éventualité d’une panne de batterie qu’il revienne au sol avant de tomber en rade sinon j’aimerais pas être celui qui se prendra le drone sur la tête :).

 

Et vous qu’en pensez-vous ?

Moi j’ai hâte de voir débarquer ces petits drones chez moi pour remplacer des tuiles sur le toit pourquoi pas ;).

 

Source

 

 

2 commentaires sur “Imprimer en 3d dans le ciel”

  1. je deviens peut-être un peu parano a force d’entendre tout plein de chose sur « le vol des données » mais un drone ne pourrait-il pas nous espionner? on ne pourrai pas s’en débarrasser aussi facilement qu’un ouvrier?

    1. Oui je suis d’accord avec toi ça ouvre la porte à beaucoup de dérives peut-être bien et c’est le progrès, demain grâce à ces technologies nous pourrions nous éviter de prendre trop de risques pour les constructions en hauteur et ainsi ce concentrer sur des métiers plus valorisants

Laisser un commentaire