Nous sommes tous connectés

ordinateur posé sur un bureau

Vous n’avez pas pu passer à côté de cela à moins d’avoir vécu dans une grotte ces 10 dernières années et si c’est cela vous aviez d’autres problèmes a gérer que de vous tenir au courant de la technologie, comme faire un feu ou éviter de réveiller un ours qui hiberne par exemple.

 

Autrement vous avez forcément chez vous des objets dit « SMART » :

 

Les objets connectés sont partout

Prenez deux minutes (non sérieusement allez-y) pour compter le nombre d’objets connectés que vous avez chez vous, pour vous aider je vous ai fait une liste non exhaustive :

  • Smartphone (ça c’était évident me direz-vous)
  • La voiture avec son bluetooth et la wifi à bord
  • Tablette
  • TV
  • Box Internet
  • Smartwatch (ou tout autre montre connectée)
  • Frigo (si ça existe déjà, plus besoin de se lever pour savoir ce qu’on a dans le frigo, mon rêve)
  • Les caméras de surveillance (faire très attention c’est une porte ouverte sur le monde si vous n’y faites pas attention, on y reviendra dans un prochain billet)
  • Les détecteurs de fumée
  • Les thermostat connectés
  • Les systèmes d’alarme
  • Les ampoules connectées

Je n’ai pas tout cité la liste est encore longue et je laisse le soin aux industriels de trouver de nouveaux objets à connecter chez nous .

Le problème que posent ces objets à mon goût est celui des données récoltées, je viens de lire sur le site korben.info ceci qui montre bien que les entreprises ne soient pas foncièrement méchantes ou avec de noirs desseins comme beaucoup le pense, mais qu’en voulant faire le bien des fois certaines données sont bien plus sensibles qu’elles n’y paraissent STARVA en est l’exemple frappant.

Je souhaitais seulement vous avertir sur les traces que nous laissons sur Internet, elles sont indélébiles (regardez votre historique Facebook pour vous en convaincre certaines de nos photos ne sont pas flatteuses).

Pour illustrer mes propos je vous conseil d’aller sur le site archive.org vous pouvez remonter dans le temps (oui oui) et aller voir le design des sites dans les années passées, faites le test avec vos sites préférées ça vous rappellera des souvenirs à l’heure ou Internet était encore dominé par Emule.

Facebook il y a 10 ans:

page accueil facebook le 30.1.2008

 

 

Et pour vous amusez encore un peu, voici un lien pour créer un faux allais digital : http://www.fakenamegenerator.com/.

faux profil pour le web

Voici qui je suis si j’étais un Danois vivant au brésil  .

Si les articles à ce sujet vous intéressent n’hésitez pas à me le dire en commentaire, j’ai pleins de bons programmes très sympas à vous faire découvrir.

A bientôt les gens.

 

1 commentaire sur “Nous sommes tous connectés”

  1. c’est marrant ton article, mardi j’ai entendu une chronique sur France inter , qui parle d’un cloud français qui ne revend pas les données. je te donne le lien vers la rubrique ( un article et la chronique audio de 3 minutes)
    https://www.franceinter.fr/emissions/c-est-deja-demain/c-est-deja-demain-06-fevrier-2018

    et le lien vers le site du cloud en question
    https://cozy.io/fr/

    la chronique finie en disant « si c’est gratuit, c’est que c’est nous le produit » en parlant des GAFA. je trouve ça jolie, terrifiant mais jolie.

Laisser un commentaire